l'Hôtel Abzac de la Douze, Rue Limogeanne, P´érigueux

Hôtel Abzac de la Douze

C'est avec grand plaisir que nous vous accueillons à l'Hôtel Abzac dans la Rue Limogeanne.

Nous voudrions partager tout cet endroit particulier avec ceux qui ont le même goût, le même intérêt dans l'architecture ancienne, le même désir de sauvegarder notre patrimoine, et particulièrement avec ceux qui apprécient les détails. 

Nous gardons vos désirs et vos envies en priorité : d'être coconné avec un sens de luxe et d'espace, de classe en gardant le confort et la somptuosité, d'être choyé et gâté, et d'avoir un séjour inoubliable.

Exceptionnel à tous points de vue. Au premier étage avec un beau balcon avec vue sur la Rue Limogeanne, et toutes les personnes qui passent dessous dans les rues piétonnes.

Un hôtel particulier de patrimoine, l'appartement est impressionnant, grand et royal, mais aussi chaleureux et calme.

Après la grande entrée, il y a un immense salon avec boiseries d'origine, une cheminée (fermée), et plusieurs rangements. Nous vous préférons de poser vos valises et de prendre un peu de temps pour vous reposer, avant que vous exploriez les anciennes ruelles de la ville.
 
Il y a une cuisine bien équipée avec tout dont vous avez besoin, un piano de cuisson gaz de 110cm, un réfrigérateur et congélateur, un lave-vaisselle, deux éviers, une machine à laver, et des meubles de rangement inclus.

La terrasse, insolite dans la ville, est cachée entre et protégée par des bâtiments anciens, et est en plus, au premier étage, bien ensoleillée.

Il y a deux/trois chambres avec des lits baldaquins. Une chambre lumineuse et une vue aux ruelles inférieures. Une chambre principale avec une porte qui donne sur la terrasse privée.

Il y a une grande pièce devant. Meublé en salle à manger, ce serait possible de facilement la changer en chambre (si loué dans une façon locative). Cette pièce à un grand balcon surplombant la Rue Limogeanne, parfaitement située pour regarder les piétons dessous.

Il y a une salle de bain avec une toilette séparée, et une salle de douche avec lavabo et toilette. Il y a aussi de nombreux rangements et une petite cave.

Toutes les pièces sont très bien meublées avec des meubles classiques et uniques, et elles offrent de luxe et de confort.

La terrasse fermée vous offre un endroit à l'extérieur, mais en ville, calme et tranquille.
Il y a aussi le balcon qui surplomb la rue Limogeanne et qui est parfait pour regarder la vie de la ville.

Venez prendre votre séjour dans un bâtiment classé avec tout le caractère avec lequel il a été intégré. Vous seriez très heureux avec votre choix.

 
L'Histoire

Sans les archives détaillées et une lignée précise, c'est compliqué à confirmer qui a été intégré, qui a été propriétaire, et qui a habité, dans un batîment historique. Donc, pour ceux entre vous qui ont voulu faire une petite recherche, nous pouvons vous dire seulement que peut-être un, ou plusieurs, ou tout de ces personnages suivants, ont été associés avec l'Hôtel Abzac de la Douze, Rue Limogeanne, Périgueux .

Avant que vous avanciez dans votre lecture, il faut savoir que les noms, les titres et les dates sont extraits du site de : http://racineshistoire.free.fr/ et ils peuvent être compliqués à comprendre. 

Pierre 1er d'Abzac de La Douze (testé le 18/11/1550) chevalier, baron de La Douze, seigneur de Barrière, La Cropte, Sénillac (ou Sanillac), Vergnolles et Reihlac en Limousin, chevalier de l'Ordre du Roi ( héritier de son père le 30/01/1528) (hommage pour Reilhac au Roi de Navarre Henri d'Albret, comme vicomte de Limoges le 20/09/1541, entre les mains de Rollet, bâtard d'Albret, oncle de ce dernier ) ép. 18/08/1526 (la Tour-Blanche, 24) Jeanne de Bourdeilles ~1592 (fille puînée de François, baron de Bourdeilles, et de Brantôme, et d'Hilaire du Fou-de-Vigean)

Gabriel 1er d'Abzac de La Douze (teste 27/07/1592) écuyer, 1er baron de La Douze, seigneur de Barrière, La Cropte, Reilhac, Vergt, Vieilleville et Peyramont, chevalier de l'Ordre du Roi (avant 1569) épouse le 25/07/1546 Antoinette Bernard, dame de Vieilleville et Peiramont (testée le 24/02/1575)

Gabriel II d'Abzac de La Douze (testé conjointement avec son épouse le 14/08/1616) baron puis marquis de La Douze (érection par Lettres patentes de 11/1615, enregistré au parlement de Bordeaux), seigneur de Barrière, La Cropte , Reilhac, Vergnolles, baron de Lastours, Peyramont et Vieilleville, capitaine de 50 hommes d'armes, chevalier de l'Ordre du Roi (dès 05/05/1599) puis Gentilhomme de Sa Chambre ép. (cm) 29/01 & 16/03/1591 Jeanne de Lastours, baronne de Lastours (fille de Jean, baron de Lastours en Limousin, 1 er baron de la Province)

Bernard d'Abzac de La Douze ° 1613 écuyer, seigneur de Reilhac, Léguillac-de-Lauche (Périgord), baron de Montançais (Montanceix, Montron, Périgord ?, terre mouvante du Roi comme comte de Périgueux), lieutenant-colonel du régiment de La Douze (1639) (aveu pour Montançais 29/01/1668 devant Antoine de Nort, Avocat-Général au bureau des Finances de la Généralité de Guyenne, Commissaire du Roi) ép. (cm) 16/11/1636 Sybille de Merigat (fille de Louis, écuyer, seigneur de Beaulieu, membre des Cent-Gentilhommes de la Maison du Roi, et de Jeanne Carrier)

Jean V -Louis d'Abzac de La Douze dit «Comte de La Douze» ° 19/04/1700 (Périgueux) + 28/07/1786 (Périgueux) 7° marquis de La Douze, Page du Roi dans Sa Grande-Ecurie (03/1715 ou 1725 ?), lieutenant au régiment de Condé ép. (cm) 03/08 & 05/09/1728 (Bordeaux) Marguerite de Cambabessousse + 1798 (fille aînée de Nicolas, seigneur de Saint-Quentin et de Loupiac, conseiller en la Grande-Chambre du parlement de Bordeaux, et de Marguerite ( alias Marie) de Gascq)

Jean-Louis d'Abzac de La Douze ° 12/07/1729 (Périgueux) + 23/12/1794 (Périgueux) 8° marquis de La Douze, mousquetaire de la 2nde compagnie ép. 13/06/1780 Marie de Beaupoil de Saint-Aulaire + 1808 (fille d'Adrien-Blaise, seigneur de la Feuillade, et de Claire de Jehan de Pressac)

Jean (VII) d'Abzac de La Douze ° 20/04/1781 (Périgueux) + 07/02/1834 (Périgueux) 9° marquis de La Douze, Député-Maire de Périgueux ép. 25/01/1813 (Périgueux) Jeanne-Aline de Fayolle + 1813 (fille d'André, marquis de Fayolle) sans postérité Alexandre d'Abzac de La Douze ° 28/02/1783 (Périgueux) + 26/05/1848 ( Champcevinel) 10° marquis de La Douze, conseiller général de la Dordogne ép. 10/04/1809 (Périgueux) Jeanne-Ursule de Bouilhac + 1835 (fille de Jean-Baptiste, seigneur de Bourzac, et d'Anne-Marguerite de Saint-Astier) postérité dont Alix ° 31/05/1814 + 08/04 /1873 qui ép. 07/05/1831 Frédéric Briffault & Adhémar d'Abzac, 11° marquis de la Douze ° 14/02/1827 + 26/12/1870 Trappiste